Accord agricole Maroc-UE : Akhannouch pour une vision d’avenir « claire et sincère »

Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Aziz Akhannouch, a appelé lundi à ce que « les choses soient claires et sincères » sur l’avenir que Rabat et Bruxelles veulent développer au sujet de l’accord agricole Maroc-UE.

« Il y a eu un jugement. Il faut maintenant que les choses soient claires, sincères, sur l’avenir que nous voulons développer entre le Maroc et l’UE », a déclaré M. Akhannouch. « Nous avons un contrat commercial de libre-échange, un partenariat gagnant-gagnant (…). Malheureusement, il y a des zones d’incertitude sur tout ce qui se prépare à Bruxelles », a regretté M. Akhannouch, qui a dit ne pas comprendre « jusqu’à maintenant la position de la Commission (européenne) par rapport aux zones du sud ».

« Nous n’avons pas de temps à perdre à aller devant les tribunaux. On ne veut pas rentrer dans la cuisine interne des institutions européennes », a déclaré le ministre, disant avoir « beaucoup de pression » des agriculteurs et pêcheurs marocains.

« J’ai signé un contrat avec l’UE, je veux simplement savoir si cet accord est toujours d’actualité », a-t-il lancé.

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime a indiqué, lundi dans un communiqué, que l’UE doit assurer le cadre nécessaire pour l’application dans les meilleures conditions des dispositions de l’accord agricole la liant au Maroc, ajoutant que la Commission Européenne ainsi que le Conseil Européen ont la responsabilité de neutraliser les tentatives de perturbation par des positions et un discours clairs et cohérents avec des décisions que ces instances ont, elles-mêmes, portées et adoptées.

(LeRelais avec MAP)

Leave a Response