Afrique : La Banque mondiale allouera plus de 1,6 milliard de $ aux pays ravagés par la famine

Pinterest

La Banque mondiale a annoncé mercredi qu’elle allouera un financement de plus de 1,6 milliard de $ à l’Ethiopie, au Kenya, au Nigéria, à la Somalie, au Sud-Soudan et au Yémen, où la famine menace des villages entiers. Cette réponse immédiate à la crise bénéficiera à plus de 20 millions de personnes menacées.

« Notre première priorité est de travailler avec des partenaires pour s’assurer que les familles aient accès à la nourriture et à l’eau », a déclaré le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim (photo), dans un communiqué publié le 08 mars 2017. « Nous travaillons sur un plan financier de plus de 1,6 milliard de dollars pour construire des systèmes de protection sociale, renforcer la résilience des populations locales et maintenir les services fournis aux plus vulnérables », a-t-il souligné.

«Ce montant comprend plus de 870 millions de dollars de projets existants qui aideront les populations menacées par la famine. Je travaille également avec nos Administrateurs pour faire approuver 770 millions de dollars de nouveaux projets qui seront financés en grande partie par le Mécanisme de réponse aux crises de l’IDA », a déclaré M. Kim.

La Banque mondiale coordonnera étroitement ses efforts avec l’ONU et exhorte la communauté internationale à s’attaquer aux « causes profondes, aux facteurs de fragilité actuels et à aider les pays à renforcer la résilience institutionnelle et sociétale ».

(LeRelais avec Ecofin)

Leave a Response