Attentat d’Istanbul : Une toile marocaine déchaînée à contre-sens !

Avant toute chose, nous voudrions faire part de nos sincères condoléances aux familles et amis des victimes des attentats d’Istanbul.

Arrêtons l’hypocrisie –  La webosphère marocaine se trouve, aujourd’hui, déchaînée contre les victimes marocaines, qui avaient trouvé la mort dans une discothèque prisée d’Istanbul, le réveillon du Nouvel an. Les traitant de tous les noms, et les considérant, dans plusieurs cas, comme des prostituées qui ont mérité ce sort.

Entre des commentaires déplacés, des posts dont la misogynie est implacable, et des témoignages qui prouvent que le ridicule ne tue pas, nous nous retrouvons aujourd’hui face à la consécration même de ce qui caractérise notre société, non pas la schizophrénie, mais plutôt le MPO (Multiple Personnality Disorder).

L’amalgame y trouve son refuge, et les discours à géométrie variable prennent le dessus, et le cas de ces filles, qui aurait « sali l’image du Maroc » comme le disent certaines personnes, est un cas de doubles victimes : victime des attentats, et victimes de l’absurde qui sévit dans les entrailles de cette société. La compréhension, la solidarité, et la miséricorde sont les préceptes de notre religion, de toutes les religions, mais lorsqu’on joue le rôle des prédicateurs et des juges devant le juge suprême, on se rend compte à quel point la discordance et la dissonance de l’esprit humain peut être dangereusement malsaine.

Prions pour tous les morts, pour toutes les victimes du monde, pour Istanbul, pour Alep, pour le 16 Mai, pour Tunis, pour le Bataclan, pour Madrid, pour Londres, et pour tous ces et celles dont la vie et l’âme ont une valeur aux yeux du seigneur, et que nous pourrions jamais comprendre, ni évaluer par nos positions simplistes.

A.Taha

Leave a Response