Cinéma : Robert De Niro incarne Madoff sans percer son mystère

Pinterest

« J’ai fait du mieux que j’ai pu, mais je ne comprends pas ». Après avoir incarné l’auteur de la pire escroquerie financière de l’histoire dans « The Wizard of Lies« , Robert de Niro n’a toujours pas percé le mystère Bernie Madoff.

« Ce qu’il a fait dépasse l’entendement, alors il y a comme une déconnexion en lui », a souligné l’acteur légendaire, qui a pourtant incarné son lot de criminels au cours de sa longue carrière.

« La seule chose dont je sois convaincu, c’est qu’il n’avait pas mis au courant (de son stratagème) ses enfants, sa femme » jouée par Michelle Pfeiffer dans ce téléfilm de HBO réalisé et co-produit par Barry Levinson (« Rain Man », « Bugsy », « Good morning, Vietnam »…), a poursuivi le comédien lors d’une conférence de presse à Pasadena près de Los Angeles.

Pendant près de 20 ans, Bernard Madoff, 78 ans, a été l’une des célébrités de Wall Street. Il est à l’origine d’une gigantesque fraude dite pyramidale estimée entre 23 et 65 milliards de dollars selon que l’on compte les intérêts ou non.

Il n’avait jamais placé un seul centime des sommes confiées par ses clients, piochant dans les fonds de nouveaux investisseurs pour rétribuer ou rembourser les plus anciens.

Le château de cartes s’est écroulé en décembre 2008 lorsqu’un nombre croissant d’investisseurs, affolés par la crise financière, avaient demandé à récupérer leur dû. L’escroc purge à présent une peine de prison de 150 ans.

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response