Culture : Le Centre Pompidou en fête pour ses 40 ans ce week-end

Pinterest

Se faire tirer le portrait par une machine à dessiner analogique ou participer à un bal monochrome: le Centre Pompidou célèbre ses 40 ans avec un week-end festif, prélude à une année 2017 très innovante.

Le 31 juillet 1977, Beaubourg ouvrait ses portes après de multiples controverses. Il connaît un succès immédiat : le jour de l’ouverture au public, des milliers de personnes envahissent le bâtiment, empruntant jusqu’aux escaliers de secours.

Quarante ans plus tard, c’est un peu de cette ferveur populaire qu’espère retrouver le président du centre, Serge Lasvignes : « On voudrait que le plus grand nombre de personnes viennent dans le centre pour faire une fête, mais une fête à partir d’une rencontre avec les arts », dit-il.

Spectacles, musique, performances, documentaires… Le centre, dont la fréquentation a progressé de 9% en 2016 (3,3 millions de personnes), sera ouvert et gratuit de 11H00 à 23H00 le samedi (jusqu’a 2H00 pour le hall d’entrée) et de 11H00 à 21H00 le dimanche avec en particulier des ateliers pour les enfants.

Au programme samedi, tableaux vivants et autres scènes de théâtre de la compagnie du Zerep (galerie 2) et un « bal monochrome » samedi soir – tenue d’une seule couleur obligatoire – animé par trois DJ (Chloë, Prieur de la Marne et Ariel Wizman).

Musique encore avec la fanfare « The Brassia », mélange de jazz, funk et pop, le percussionniste Maxime Echardour, qui donnera un concert de verres, et Erwan Keravec qui interprètera dans différents espaces un répertoire contemporain sur des instruments traditionnels (bombarde, cornemuse…).

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response