Dakar : Et c’est parti pour le « plus dur » de l’ère sud-américaine

Pinterest

C’est parti pour deux semaines et 8.800 kilomètres vers Buenos Aires, par-delà la haute montagne bolivienne, pour le Dakar le « plus dur » de l’ère sud-américaine: les premiers concurrents de l’édition 2017 en ont terminé avec la première spéciale, la seule au Paraguay.

En catégorie auto, le Qatari Nasser Al Attiyah, vainqueur en 2011 et 2015, s’est imposé dans cette spéciale longue de 38,5 km malgré un gros coup de chaud…

« A une dizaine de kilomètres de l’arrivée, nous avons senti de la fumée du côté du siège de Matthieu (Baumel, son copilote, ndlr), avec un peu de feu. Nous avons ralenti pour finir l’étape et à l’arrivée nous avons pu l’éteindre », a expliqué le pilote Toyota sur le site de la course.

Le Dakar-2017, dont le parcours va conduire les concurrents sur quelque 8.800 kilomètres, dont près de 4.000 de spéciales, jusqu’à Buenos Aires le 14 janvier, fera la part belle à l’altiplano bolivien.

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response