Douze morts dans l’incendie d’une tour d’habitation à Londres

(Reuters) – Douze personnes ont trouvé la mort dans le gigantesque incendie qui a ravagé une tour d’habitation de 24 étages dans l’ouest de Londres dans la nuit de mardi à mercredi, selon un nouveau bilan toujours provisoire.

Plus de deux cents pompiers et une quarantaine de camions d’intervention ont été mobilisés pendant plusieurs heures pour combattre le sinistre, qui a détruit la Grenfell Tower, un immeuble du quartier de Kensington dans lequel vivaient autour de 600 personnes. La cause n’a pas été déterminée.

Les appartements ont été détruits du deuxième au 24e et dernier étage. L’édifice comptait 120 appartements.

« Je suis malheureusement en mesure de confirmer maintenant qu’à notre connaissance, douze personnes sont mortes. Les recherches seront longues et complexes et je m’attends à ce que le bilan dépasse ces douze morts », a dit l’officier de police Stuart Cundy, lors d’une conférence de presse.

En milieu d’après-midi, les secours n’avaient toujours pas pu accéder aux quatre derniers étages de l’édifice dont la stabilité semble être assurée, selon des ingénieurs du bâtiment dépêchés sur place.

 

Leave a Response