Egypte : Une nouvelle constitution, une nouvelle phase !

En Egypte, le « oui » l’a emporté au niveau du référendum constitutionnel, organisé par le nouveau gouvernement instauré par les militaires. Avec un taux de participation de l’ordre de 38,6%, le pouvoir estime qu’un résultat de la sorte destituerait, officiellement, le président islamiste Mohamed Morsi, qui a reçu près de 33% des votes de la population égyptienne, lors du référendum constitutionnel de 2012. Une guerre sanglante, et une répression énorme continuent en Egypte, contre les partisans de Morsi, notamment les Frères musulmans, considérés comme une organisation terroriste. Quel serait la prochaine étape pour le pays des pharaons, notamment avec un scénario fort probable de la montée au pouvoir de la nouvelle figure du pays, à savoir le général Abdel Fattah al-Sissi ?