France : Duel Hamon-Valls pour l’investiture socialiste

Benoît Hamon et Manuel Valls, représentants des deux extrêmes du Parti Socialiste, sont les finalistes du second tour de la primaire de gauche pour la présidentielle, avec un avantage pour le premier, qui a obtenu le ralliement d’Arnaud Montebourg.

Un débat télévisé entre les deux qualifiés, qui pourrait être décisif, sera organisé mercredi.

Au soir d’un scrutin qui a mobilisé près de deux millions d’électeurs, le duel s’est engagé sans attendre, Manuel Valls accusant son adversaire de représenter une « défaite assurée », tandis que Benoît Hamon évoquait la « vieille politique ».

Selon des résultats partiels portant sur la moitié des votants, Benoît Hamon a recueilli 36% des voix et Manuel Valls 31%, a annoncé la Haute autorité chargée d’organiser le scrutin.

Avec 17,7% des voix, Arnaud Montebourg est donc éliminé, tout comme Vincent Peillon (6,8%), l’écologiste François de Rugy (3,8%), la radicale de gauche Sylvia Pinel (2%), et Jean-Luc Bennahmias (Front démocrate, 1%).

Dès que sa défaite a été claire, Arnaud Montebourg, lui aussi représentant de l’aile gauche du PS, s’est rallié à Benoît Hamon, qui est ainsi théoriquement majoritaire.

(LeRelais avec Reuters)

Leave a Response