France : Fillon défend l’emploi « réel » de sa femme

François Fillon a fermement démenti jeudi que son épouse Penelope ait bénéficié d’emplois fictifs, une « accusation abjecte », assurant qu’il ne renoncerait à la présidentielle que s’il était mis en examen.

« Il n’y a pas le moindre doute, mon épouse a travaillé pour moi comme collaboratrice parlementaire pendant des années », a dit M. Fillon, invité au journal télévisé de TF1.

« Ce travail est réel, je m’en expliquerai évidement avec la justice », a affirmé M. Fillon, alors que les fonctions d’assistante parlementaire de Penelope Fillon suscitent l’étonnement, notamment à l’Assemblée nationale depuis leur révélation mercredi par le Canard Enchaîné.

L’ancien Premier ministre, qui s’est défini comme ayant le « cuir épais » s’est insurgé contre une « accusation abjecte » destinée à « l’abattre en tant que candidat à l’élection présidentielle ».

« La seule chose qui m’empêcherait d’être candidat c’est si mon honneur était atteint, si j’étais mis en examen », a-t-il précisé, comme il l’a « toujours dit ».

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response