France : Fillon visé par une enquête sur des soupçons de népotisme

Pinterest

Le Parquet National Financier a ouvert mercredi une enquête pour détournement de fonds publics après les révélations sur des emplois présumés fictifs de l’épouse de François Fillon, plongeant la campagne du candidat de la droite dans la crise.

Selon le Canard Enchaîné, Penelope Fillon, qui a toujours revendiqué distance et discrétion dans la carrière politique de son mari, a été rémunérée huit ans comme attachée parlementaire par François Fillon puis son suppléant à l’Assemblée nationale, et pendant 20 mois par « La Revue des deux mondes ».

L’hebdomadaire satirique, paru mercredi, dit cependant n’avoir guère trouvé trace de ses activités.

Le Parquet National Financier (PNF) a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux à la suite de ces révélations. L’enquête a été confiée à l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

François Fillon a réagi à cette annonce du PNF en notant dans un communiqué que le PNF avait agi avec célérité.

« Cette décision particulièrement rapide permettra de faire taire cette campagne de calomnie et de mettre un terme à ces accusations dénuées de tout fondement », a-t-il dit en s’étonnant « que des faits aussi anciens et légaux fassent l’objet d’une telle campagne, à trois mois du premier tour de l’élection présidentielle ».

Dans la matinée, il avait évoqué une campagne politique.

(LeRelais avec Reuters)

Leave a Response