Le Nigéria envisage de lever 328 millions $ en émettant un sukuk souverain sur le marché local

(Agence Ecofin) – Le Nigéria va émettre ce mois son premier sukuk souverain sur le marché local afin de financer des projets routiers. D’après le Bureau de gestion de la dette du pays qui a fait cette annonce hier, le montant visé à travers l’opération s’élève à 100 milliards de nairas (328 millions $).

L’obligation islamique qui sera émise le 28 juin, sera listée sur le Nigerian Stock Exchange et la FMDQ. Elle arrivera à maturité après sept ans.

L’institution précise que l’émission « entre dans le cadre d’une stratégie visant à accélérer le développement des infrastructures ». Elle cible principalement les investisseurs particuliers et institutionnels, et sera co-arrangée par la First Bank et le gestionnaire de patrimoine islamique Lotus Capital.

Pour rappel, en 2013, l’Etat d’Osun, au Nigéria, avec émis un sukuk d’une valeur de 10 milliards de nairas (31,8 millions $). Depuis, aucun autre sukuk n’a été émis.

Le Nigéria, actuellement en récession, envisage combler plus de 50% de son déficit budgétaire qui s’élève à 2,36 trillions (environ 7,4 milliards $) de nairas en recourant au marché local de la dette. Le Bureau de gestion de la dette effectue d’ailleurs présentement un roadshow en Grande Bretagne, en Suisse et aux USA, pour une émission d’obligations à la diaspora, visant à lever 300 millions $.

Schadrac Akinocho

Leave a Response