Scandale : La gymnastique américaine rattrapée par des affaires d’abus sexuels

Depuis plusieurs semaines aux Etats-Unis, d’anciennes gymnastes sortent de leur silence et révèlent avoir été victimes d’abus sexuels par des entraîneurs ou médecins dans leurs clubs et même en équipe nationale, mettant directement en cause la Fédération américaine de gymnastique.

John Manly a placé jeudi le Comité olympique américain (Usoc) devant ses responsabilités: cet avocat représentant plus de 70 anciennes gymnastes, victimes d’attouchements sexuels, a demandé à l’Usoc de retirer son agrément à USA Gymnastics, dont il accuse le président Steve Penny d’incompétence.

« L’Usoc a une obligation d’agir, demander la démission de M. Penny n’est pas suffisant. Cette fédération a perdu toute crédibilité en matière de protection de l’enfance, elle doit faire son mea culpa et être réorganisée de haut en bas », a indiqué l’avocat dans un courrier publié le jour de la réunion trimestrielle du conseil d’administration du Comité olympique américain.

« L’ensemble de la direction d’USA Gymnastics est responsable de cet échec. Si les viols de centaines d’enfants, rendus possible par l’indifférence d’une institution, ne justifient pas un retrait d’agrément, qu’est ce qui le justifie alors ? », s’est interrogé M. Manly.

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response