Signature à Casablanca d’une convention de partenariat pour la promotion de l’artisanat marocain

Une convention de partenariat relative à la promotion des produits de l’artisanat marocain à l’international a été signée, samedi à Casablanca, dans le cadre d’un partenariat Public-privé.

Paraphée par la ministre de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire, Mme Fatema Marouane, le directeur général de la Maison de l’Artisan, Abdellah Adnani, le président du Groupe Holmarcom, Mohamed Hassan Bensalah et le vice-doyen de Rhode Island School of Design (RISD), Daniel Cavicchi, cette convention vise l’amélioration de l’attractivité des produits d’artisanat notamment au niveau du marché des Etats-Unis.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Marouane a fait savoir que cette convention constitue le couronnement des efforts déployés par le ministère et l’ensemble des parties concernées conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI visant à consolider la politique d’ouverture adoptée par le Maroc sur l’environnement international notamment les Etats-Unis avec lesquels le Royaume entretient des relations ancestrales.

Cette politique d’ouverture à même de contribuer à l’essor et l’amélioration de la qualité des produits d’artisanat marocain est à l’origine du développent du niveau des exportations de ce secteur qui ont enregistré de bonnes performances durant le mois en cours au niveau du marché américain avec un taux de 20 %, a-t-elle indiqué.

Selon la ministre, le choix de RISD pour accompagner ce projet apportera une valeur ajoutée supplémentaire à l’artisanat marocain à travers l’adaptation de ses produits aux tendances contemporaines, eu égard à la réputation internationale dont jouit cette institution en tant qu’école leader en design sur le plan international dans le domaine du design, ajoutant que la première action de cet accord va porter sur le lancement d’un programme pilote dans le domaine de l’éducation et de la formation.

Dédié à la filière de la céramique et s’étalant sur deux années académiques 2017-2018 et 2018-2019, ce programme vise à créer une plateforme pédagogique pour des formations basées sur le savoir-faire artisanal marocain.

L’objectif étant d’un côté, la promotion des pratiques artisanales marocaines au sein d’une communauté internationale d’artistes, de créateurs et de designers à travers le campus de la RISD et d’un autre côté, accompagner les maîtres artisans et les créateurs marocains pour adapter leurs produits aux tendances contemporaines, tout en préservant l’identité nationale, a-t-elle relevé.

Reconnu pour son engagement sociétal, Holmarcom a été choisi par le ministère compte tenu de ses efforts visant à soutenir l’essor de l’artisanat marocain, notamment via la Galerie H, un espace de création et d’exposition, créé en février 2015, dédié à la rencontre entre artisanat et design, a-t-elle dit.

(LeRelais avec MAP)

Leave a Response