Syrie : Plus de 1,8 millions sont privés d’eau dans et aux alentours d’Alep

Près de 1,8 million de civils sont privés d’eau depuis le 14 janvier dernier à Alep, et dans les banlieues orientales de cette ville du nord de la Syrie, a indiqué lundi l’ONU.

Les principales sources d’eau desservant ces régions sont sous le contrôle du groupe « Etat islamique », a précisé le porte-parole de l’Onu, Stéphane Dujarric dans un point de presse.

L’Onu, a-t-il dit, continue d’apporter son soutien pour répondre à la crise de l’eau potable, en approvisionnant le carburant nécessaire pour extraire l’eau de 100 puits profonds, ainsi qu’en offrant de l’assistance humanitaire à plus d’un million de personnes.

Ailleurs, les convois inter-agences de l’Onu, du Comité international de la Croix rouge et du Croissant rouge arabe syrien ont livré, jusqu’à dimanche, de l’assistance humanitaire à 84.000 personnes dans la localité de Talbiseh, dans les banlieues rurales de Homs, a ajouté M. Dujarric.

“Cette région n’a pas été atteinte depuis le 19 septembre 2016”, a fait savoir le responsable onusien.

L’Onu continue d’appeler à un accès “durable, sans conditions et sans entrave à un total de 4,27 millions de personnes dans des régions difficiles d’accès à travers le pays, dont plus de 600.000 dans des localités assiégées”, a-t-il dit.

(LeRelais avec MAP)

Leave a Response