Urbanisme : En Allemagne, la reconstruction d’Alep, dévastée par la guerre, se prépare

Façades éventrées, maisons pulvérisées, immeubles dévastés. L’une des plus anciennes cités du monde, Alep, agonise, ravagée par la guerre en Syrie. Mais en Allemagne, des universitaires préparent sa reconstruction en établissant une carte minutieuse de la vieille ville et de ses trésors classés au patrimoine mondial de l’Humanité.

Dans une pièce lumineuse plongeant sur les allées rectilignes du campus universitaire de Cottbus, en ex-Allemagne de l’Est, l’urbaniste Christoph Wessling promène son index dans le labyrinthe des ruelles d’Alep: déroulée sur son large bureau, une carte immense de 2 mètres 50 sur 2 mètres dessinée avec une échelle de 1/500. Un document exceptionnel dont l’expert coordonne actuellement la réalisation.

Toute la vieille ville, ses souks, ses hammams, ses mosquées, ses églises, ses habitations y sont répertoriés avec une infinie précision.

Au total, ce sont quelque 16.000 parcelles qui ont été tracées, ainsi que 400 plans au sol des principaux édifices de cette ville constamment habitée depuis plus de 6.000 ans.

Le doigt de l’universitaire suit avec assurance le dédale des impasses mais ses souvenirs se perdent dans cette cité dont un poème du XIIe siècle dit qu’elle est aussi vieille que l’éternité.

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response