USA : Trump relance le projet d’oléoduc controversé Keystone

Pinterest

Le président américain Donald Trump a redonné vie au projet du gigantesque oléoduc Keystone XL reliant le Canada aux Etats-Unis, dont la construction avait été bloquée par Barack Obama au nom de la lutte contre le changement climatique.

Au lendemain de l’annonce du retrait de l’accord de libre-échange Asie-Pacifique (TPP), l’ancien homme d’affaires a continué à détricoter méthodiquement le bilan de son prédécesseur démocrate, comme il avait promis de le faire pendant sa campagne.

Il a signé mardi des décrets ouvrant la voie à la construction d’un oléoduc controversé porté par la compagnie Energy Transfer Partners dans le Dakota du Nord, ainsi que celui, très symbolique, de Keystone XL.

M. Trump a souligné que l’aboutissement du projet Keystone XL était conditionné à une renégociation avec la société canadienne TransCanada.

Le gouvernement canadien s’est félicité de cette décision: « je suis en faveur de ce projet d’oléoduc parce que cela va amener de bons emplois (…) et de la croissance économique », a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors d’une conférence de presse.

Aux Etats-Unis, si le camp républicain a salué l’annonce avec enthousiasme, défenseurs de l’environnement et élus démocrates ont dénoncé à l’unisson une initiative prise au mépris des enjeux climatiques.

Long de 1.900 kilomètres, dont 1.400 aux Etats-Unis, le projet Keystone XL vise à transporter le pétrole canadien des sables bitumineux de l’Alberta (ouest) jusqu’au Nebraska (centre des Etats-Unis) d’où il pourrait rejoindre les raffineries américaines du golfe du Mexique.

(LeRelais avec AFP)

Leave a Response